le monde de melinda

venez discuter d un monde etrange qui est le paranormal.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Partagez | 
 

 témoignage de reincarnation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
melinda
Admin


Nombre de messages: 4786
Age: 35
Localisation: quelques part dans son monde
Emploi/loisirs: faire chier
Humeur: tendre
Date d'inscription: 13/10/2007

MessageSujet: témoignage de reincarnation   Mar 16 Sep - 19:19

Quand une fille se réincarne en garçon...

Le Professeur Stevenson étudia avec grand intérêt le cas d’une petite fille américaine, Erin Jakson, qui dès l’âge de 3 ans se mit à parler de ses souvenirs d’une vie passée... en garçon. Les parents étant réfractaires au phénomène de réincarnation, Stevenson recueillit lui-même le témoignage de la fillette. Ses souvenirs étaient précis, elle affirma ainsi qu’avant « elle s’appelait John, avait un chien noir et un chat blanc, et allait sur le lac où elle faisait flotter son grand bateau ». La précédente vie d’Erin devait se situer entre 1910 et 1930 selon le spécialiste, avant le développement de l’automobile. En effet, la fillette déclara : « C’était bien mieux quand il y avait des chevaux. Ces autos sont terribles, elles ont tout gâché. Les campagnes ne sont plus belles et les villes non plus, avec ces grandes routes et ses panneaux d’affichage ». D’autres indices flagrants montrent que cette petite a vécu précédemment dans la peau d’un garçon : « Erin manifesta très tôt le désir de s’habiller en garçon et d’avoir des activités masculines. (...) Elle aimait dessiner des soldats, lire des livres pour garçons et construire des maquettes militaires ». Elle ne commença à se conduire comme les filles de son âge que vers 13 ans, époque où ses souvenirs de John disparurent peu à peu.


source: http://www.mondeinconnu.com

_________________
bienvenue dans mon monde

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melindina.skyblog.com
Viking
modo
modo


Nombre de messages: 1275
Age: 43
Localisation: Au milieu de nul part
Emploi/loisirs: éso
Humeur: Sombre
Date d'inscription: 17/10/2007

MessageSujet: Re: témoignage de reincarnation   Mer 17 Sep - 8:33

Tout à fait plausible , à la jeune enfance c'est la période ou l'on est le plus aptes à se rappeler "nos vie antérieurs" étant donné que notre état mental est encore sain et que c'est à cet instant que nous utilisons au maximum les capacités de notre cerveau , dont le subconscient est très actif , et c'est les années, l'apprentissage scolaire et vie en société qui altère ces capacités par la suite , elles sont enfuie mais jamais oubliées et certaines personnes ont plus de facultés que d'autres pour s'en souvenir ou pour rentrer dans les catégories de voyantes, médium...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sombre-univers.com
melinda
Admin


Nombre de messages: 4786
Age: 35
Localisation: quelques part dans son monde
Emploi/loisirs: faire chier
Humeur: tendre
Date d'inscription: 13/10/2007

MessageSujet: Re: témoignage de reincarnation   Mer 17 Sep - 19:08

oui faudrai que je trouve d autre temoignages :D

_________________
bienvenue dans mon monde

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melindina.skyblog.com
wolfab
mulder spécialiste des ovnis
mulder spécialiste des ovnis


Nombre de messages: 383
Age: 30
Date d'inscription: 20/02/2008

MessageSujet: Re: témoignage de reincarnation   Sam 20 Sep - 10:18

ben c'est fort possible mais bon...très étrange quand même faut l'avouer...ça peut etre une fille un peu malade aussi lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melinda
Admin


Nombre de messages: 4786
Age: 35
Localisation: quelques part dans son monde
Emploi/loisirs: faire chier
Humeur: tendre
Date d'inscription: 13/10/2007

MessageSujet: Re: témoignage de reincarnation   Sam 20 Sep - 17:49

Thomas Orville


C’est le cas véridique, cité par I. Pisani, de Thomas Orville (pseudonyme), 42 ans, frappé en 1972 par la mort accidentelle de son épouse Miguelle, enceinte de sept mois, et obsédé depuis par sa part de responsabilité et par le sens de la vie. Prenant contact avec le Dr. D. Kelsey psychiatre anglais et sa femme Joan Grant Delsey, psychothérapeute, il accepte la régression sous hypnose.

Thomas Orville souffre constamment du côté gauche, à hauteur de la rate, où il ressent " comme un coup de poignard ". Les examens radiologiques ne montrent rien. Sous hypnose, il se souvient d’un costume style Henri II et d’une torche fumeuse ; il ressent une impression de froid, de sang qui coule, la conscience qu’il va mourir et qu’il en est content ; il revit cette mort en quelque sorte, avec son esprit qui regarde son corps inerte, qui n’a pas peur, qui a toujours su qu’il était " autre chose " que ce corps... il a l’impression de " revenir " chez lui "... Il a donc été poignardé au 16ème siècle en Italie.

Mais les séances ne le libèrent pas de sa douleur au côté gauche, et les Kelsey sont impuissants à la guérir, car lui-même ne se libère pas : on peut mourir en haïssant ou en pardonnant, la colère et la haine sont plus terribles que la mort, car ce sont des puissances capables de lui survivre.

En remontant dans le passé, il revit une autre existence en 1450, où il a tué son cousin qui était aussi son supérieur hiérarchique. Il le détestait à cause de son comportement, de sa morgue, de son injustice. Il a expié ce crime dans un couvent, mais il eut mieux valu qu’il fasse le bien autour de lui !

Après cette régression, Thomas Orville prend alors conscience que rien n’est définitif, que tout acte est réparable par un comportement ultérieur positif.

- Remontant encore dans le passé, il retrouve d’autres vies, en particulier celle d’un jésuite accusé d’hérésie par l’Inquisition, condamné et ne recevant aucun témoignage de compassion ni même d’humanité de la part de ceux qu’il avait défendus, ce qui a entraîné une grande souffrance pour lui, qui n’acceptait pas ce comportement, car " il y a l’amour qu’on donne et celui que l’on espère ".

- A la lumière de ces régressions, Thomas Orville comprend qu’il faut accepter et pardonner, que c’est cela qui enlève la souffrance faite et reçue, que la plénitude de l’être ne peut être obtenue que par l’acquisition de cette connaissance qui est compréhension, et par l’amour pour tous, sans réserve...

Il retrouve l’apaisement et peut psychiquement enlever la dague plantée dans son côté, car il reconnaît que l’assassin qu’il croyait être son ami ne l’était pas, qu’il le savait en lui-même mais qu’il refusait de l’admettre et qu’il était en colère contre lui-même pour s’être trompé.

Le même processus de colère contre lui-même, après la mort de sa femme, avait fait réapparaître la douleur éprouvée en Italie au 16ème siècle.

_________________
bienvenue dans mon monde

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melindina.skyblog.com
 

témoignage de reincarnation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Témoignage
» témoignage vie apres la mort
» La réincarnation : témoignage
» témoignage sur un cycle de réincarnation !!!
» Témoignage de Nicole Dron sur les NDE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le monde de melinda :: paranormal :: divers-